Le Pays de
Charleroi






Carte zoomable

Imprimer Recommander

Route Napoléon en Wallonie

1814. Après plus de vingt ans de guerres révolutionnaires, Napoléon, vaincu, abdique et est exilé sur l'île d'Elbe. Au même moment, le territoire européen est réorganisé lors du congrès de Vienne, dirigé par les vainqueurs de la France, et met un terme à la suprématie napoléonienne.

Désirant reconquérir son trône au plus vite, Napoléon s'enfuit de l'île d'Elbe et revient en France. Suite à sa fulgurante reprise du pouvoir, les forces ennemies se positionnent le long de toutes les frontières françaises. Dans le but de contrer ses deux principaux ennemis, les Prussiens de von Blücher et les anglo-alliés de Wellington, il entre en Wallonie accompagné de 120 000 soldats.

Du 15 au 18 juin 1815, il arpente le sol wallon de Hestrud à Waterloo. Durant ces quatre jours, il y mène une campagne militaire historique principalement marquée par la perte de 100 000 soldats.

Durant son périple, il traverse notre région et séjourne notamment à Charleroi et Fleurus. En effet, l'Empereur loge au château Puissant dans le centre-ville de Charleroi et au château de la Paix de Fleurus où il établit même son quartier général lors de la bataille de Ligny-sous-Fleurus. De sa chambre, il pouvait apercevoir le champs de bataille.

La fin de cette campagne est marquée le 18 juin par la célèbre bataille de Waterloo opposant Napoléon à von Blücher et Wellington unis pour mettre à bas les troupes de l'Empereur. De nombreux hommes des deux camps furent sacrifiés dans cette bataille qui allait marquer l'histoire.

  • Ancienne école Sainte-Marie

    Ancienne école Sainte-Marie

    En 1814, six religieuses de l’ordre des soeurs de Notre-Dame-de-Namur viennent s’établir à Fleurus pour se fixer à la « chaussée » où elle...

  • Bataille de Ligny-sous-Fleurus

    Bataille de Ligny-sous-Fleurus

    Le nom de « Ligny-sous-Fleurus » a été donné par l'Empereur lui-même dans le bulletin signé de Laon en date du 20 juin 1815, et répertorié...

  • Château de la Paix

    Château de la Paix

    Le nom de château de la Paix vient d’une ancienne chapelle dédiée à Notre Dame de la Paix, qui jadis occupait l’emplacement de la grange de la ferme de la Pai...

  • Château Zualart

    Château Zualart

    Cette ancienne demeure pourrait dater du XVIIIe siècle. Durant la bataille de Ligny-sous-Fleurus, le château de Zualart, servit de quartier général à l’ét...

  • Eglise Saint-Victor

    Eglise Saint-Victor

    L’église de Fleurus, consacrée à saint Victor, est le plus ancien bâtiment de l’entité. Sa tour est un donjon, inclus dans le lieu de culte lorsqu’il ...

  • Ferme de la Haye

    Ferme de la Haye

    Aujourd’hui, la ferme de la Haye se situe à l’intersection des actuelles rue de la Croisette, des Lanciers et des Brasseurs. En 1815, elle jouxtait les débris d’u...

  • Monument aux morts

    Monument aux morts

    Adossé au choeur de l’église Saint-Victor, le monument aux morts, est un des seuls de Belgique à représenter les volontaires de 1830 dont certains étaient d...

  • Monument aux trois victoires à Fleurus

    Monument aux trois victoires à Fleurus

    Situé à 12 km de Charleroi, Fleurus est riche d'un passé lourd de calamités et de gloire. Terre wallonne unie à la France par des origines et une langue semblables, ...

  • Moulin de Brye

    Moulin de Brye

    Le logis visible aujourd’hui, bâtiment en briques et pierres de Ligny, date de la première moitié du XIXe siècle. Cet ensemble est postérieur à la bataill...

  • Moulin Naveau

    Moulin Naveau

    Dans un acte notarié du 4 juin 1793, établi par le notaire Haut de Jemeppe-sur-Sambre, nous trouvons trace du moulin sous forme de garantie. La construction de la route menant de C...

Page 1 sur 2

Se restaurer ?

Catégories

Se divertir ?

Catégories

Se loger ?

Quoi de neuf ?

Du :
au :

+ d'infos