Le Pays de
Charleroi






Imprimer Recommander

Route Napoléon en Wallonie

1814. Après plus de vingt ans de guerres révolutionnaires, Napoléon, vaincu, abdique et est exilé sur l'île d'Elbe. Au même moment, le territoire européen est réorganisé lors du congrès de Vienne, dirigé par les vainqueurs de la France, et met un terme à la suprématie napoléonienne.

Désirant reconquérir son trône au plus vite, Napoléon s'enfuit de l'île d'Elbe et revient en France. Suite à sa fulgurante reprise du pouvoir, les forces ennemies se positionnent le long de toutes les frontières françaises. Dans le but de contrer ses deux principaux ennemis, les Prussiens de von Blücher et les anglo-alliés de Wellington, il entre en Wallonie accompagné de 120 000 soldats.

Du 15 au 18 juin 1815, il arpente le sol wallon de Hestrud à Waterloo. Durant ces quatre jours, il y mène une campagne militaire historique principalement marquée par la perte de 100 000 soldats.

Durant son périple, il traverse notre région et séjourne notamment à Charleroi et Fleurus. En effet, l'Empereur loge au château Puissant dans le centre-ville de Charleroi et au château de la Paix de Fleurus où il établit même son quartier général lors de la bataille de Ligny-sous-Fleurus. De sa chambre, il pouvait apercevoir le champs de bataille.

La fin de cette campagne est marquée le 18 juin par la célèbre bataille de Waterloo opposant Napoléon à von Blücher et Wellington unis pour mettre à bas les troupes de l'Empereur. De nombreux hommes des deux camps furent sacrifiés dans cette bataille qui allait marquer l'histoire.

Se restaurer ?

Catégories

Se divertir ?

Catégories

Se loger ?

Quoi de neuf ?

Du :
au :

+ d'infos