Le Pays de
Charleroi






Créer un PDF Recommander Imprimer

Marches folkloriques de l'Entre-Sambre-et-Meuse

viewer

 

 

Chaque année, de mai à octobre, dans la plupart des villages de l'Entre-Sambre-et-Meuse, les habitants préparent la sortie de leur procession à sainte Rolende, à saint Roch, saint Pierre, ...

Au son des tambours et des fifres, des escortes militaires sont reconstituées et, en costumes d'époque, généralement du 1er et du 2e Empire, les hommes des villages accompagnent leur procession en suivant un itinéraire fixé par la tradition. Ce folklore constitue une véritable richesse, et l'Entre-Sambre-et-Meuse est la seule région de Belgique qui, marquée par le passage de l'armée de Napoléon, ait conservé cette coutume.

Les festivités durent généralement de deux à trois jours et mobilisent le village entier au rythme des tambours. Ce temps est celui de la convivialité. Dans les maisons, les portes sont ouvertes, la tarte est au four, les "vitoulets" et la goutte, sur la table. Quinze marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse ont été reconnues comme patrimoine immatériel de l'humanité par l'UNESCO.

 

 

Marche Sainte-Rolende à Gerpinnes

Le lundi de Pentecôte, dès 3h du matin, on "marche" à Gerpinnes pour honorer sainte Rolende. Cette marche est l'une des plus suivies, et également l'une des plus longues.

La ferveur est au rendez-vous.

C'est une fusion extraordinaire mêlant à la fois le sacré et la fête populaire.

L'église est bondée de pèlerins venus assister à l'office et au départ de la procession.

La châsse où sont déposées les reliques de sainte Rolende effectue un périple de 30 km pour opérer la rentrée solennelle.

Une foule impressionnante assiste à ce spectacle édifiant et haut en couleur, qui réunit 3.300 marcheurs, tambours, fifres, fanfares et harmonies, poudre et fusils, foi et liesse, tradition et rigueur.

 

 

Marche de la Madeleine à Jumet

La célèbre Marche de la Madeleine est l'une des plus curieuses et plus pittoresques manifestations du folklore sambrien. Elle se distingue d'autres marches par la multitude de ses costumes de parade. Mais elle est surtout marquée par le tour du dimanche, un voyage de 25 km qui part de Roux vers Gosselies en passant par Courcelles, Viesville et Thiméon, la messe en plein air et la remise des médailles aux marcheurs. Dès qu'ils pénètrent sur le lieu-dit "tère al danse", les participants se tiennent par les bras et entament un danse. Cette danse serait la survivance d'un culte antique dont un des rites fut préservé.

 

madeleine

 

Marche Saint-Roch et Saint-Frégo d'Acoz

En 1235 déjà, les jeunes mamans d'Acoz priaient "le petit saint Frégo" de préserver leurs petits enfants de la maladie de "carreau" et d'autres maladies infantiles. Le village n'avait qu'une faible population et il n'était pas question pour les habitants d'envisager l'organisation d'une procession. Le culte se limitait donc à des prières dans la chapelle.

En 1866, une épidémie de choléra répandit la terreur dans le village et aux alentours. Cette année, la famille Scieur, durement éprouvée avait érigé à front de route, une naïve chapelle dédiée au saint patron des pestifétés. A cette époque, Acoz jouissait d'une grande prospérité grâce à ses laminoirs, ses hauts-fourneaux, ses sablières et sa brasserie. On décida alors de rendre hommage en même temps à saint Roch et à saint Frégo.

Ainsi naquit la marche militaire, dédiée aux deux saints.

 

 

MAP

Se restaurer ?

Catégories

Se divertir ?

Catégories

Se loger ?

Snuff porn
Zoo porn
Jav Porn

Quoi de neuf ?

Expo en plein air ART PUBLIC - ART PUBLIC CHARLEROI, c'est quoi ? Du 2 se ...

Du 02 septembre 2017 au 05 novembre 2017

Du :
au :

+ d'infos

hhh